Agence Conseil (Chaudes Lapines)

      Yorum yok Agence Conseil (Chaudes Lapines)

Ben Esra telefonda seni boşaltmamı ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Big Tits

Agence Conseil (Chaudes Lapines)Réveillé tôt au matin. Venant à la rencontre de Loraine et de Sylvie prenant leur petit déjeuner. Linda-Rose dormant toujours dans la chambre tout près. Avec des oeufs, des tranches d’ananas, des kiwis, du pain doré et du bacon au menu. Discutant un peu avec les deux dames…Loraine – Salut…Çà va…Moi – Oui…Çà va…Sylvie – La chaleur de la Floride n’est pas trop accablante…Moi – Non…Pas trop…Loraine – Le petit déjeuner…Il te satisfait…Moi – Oui…Vraiment très bon…Sylvie – Il y aurait nos voisines qui aimeraient te rencontrer…Aimerais tu passer les voir un moment…Moi – Oui…Vers quelle heure…Sylvie – Entre 9 heures et 10 heures à ta discrétion…Moi – Ok…J’y serai…Loraine – Elles sont propriétaire de notre petite maison en passant…Et elles sont vraiment gentilles…Cognant à la porte des trois madames vers 9 heures et demi. Entrant pour ensuite leurs faire la bise. Remarquant deux femmes sobrement habillées puis Louane un peu plus sexy. Portant une luxueuse robe de dentelle noire. Pouvant apercevoir partiellement ses gros seins au travers. Une odeur de chattes émoustillées se propageant déjà dans l’endroit. Discutant avec elles m’avouant toutes être âgées de 70 et plus. Elles se cherchaient un jeune homme pour venir les aider avec leur jardin puis la construction d’un foyer de briques. Acceptant leur offre en me promettant une bonne rémunération. Louane me demandant si j’étais à l’aise avec la nudité. Car l’endroit était ouvert au naturisme et elles avaient l’intention de se mettre à nues devant moi. N’étant pas obligé de me déshabillé si je venais les aider. Qu’elles pouvaient porter leurs vêtements si celà me dérangeait. Leur disant être correct avec ce genre de situation. istanbul escort Que leurs âges avancées n’avaient aucune importance à mes yeux. La brève discussion se terminant alors ainsi. Réapparaissant chez elles vers midi et demi…Lucie – Salut…Tout va bien jeune homme…Moi – Oui…Tout va bien…Remarquant trois vieilles madames âgées ne portant que leur petite culotte. Avec leurs seins tombant puis leurs pointes dressées. Michelle qui avait une petite poitrine et les deux autres plutôt bien proportionnées. Fraîchement arrivé dans ce milieu où la température était ultra chaude. Étant éventuellement le parfait candidat envers les brûlures solaires. J’avais alors décidé de mon côté de porter mes vêtements. Habillé d’un chandail à manche longue gris pâle et un short d’été rouge. Pour ensuite nous diriger vers la cour arrière et commencer les travaux…Louane – La brouette et la pioche c’est pour toi…Et voici l’emplacement et le plan pour le foyer de briques…Louane était une veuve de 79 ans avec 3 enfants et 7 petits-enfants. Visiblement très à l’aise financièrement et un peu plus petite que moi mesurant 5 pieds 3 pouces. Une madame aux cheveux blancs coupés courts et aux yeux verts portant des lunettes. Voluptueuse elle avait l’air d’une femme de caractère assez farouche. Elle portait une petite culotte noire. Michelle était une veuve de 74 ans probablement elle aussi grand-mère. Mince mesurant 5 pieds 2 pouces. Châtaine aux yeux bleus gentille, douce et sympathique. Portant une petite culotte rose. Ressemblant un peu à Glenn Close. Elle avait décidée de remettre ses vêtements entre-temps. Revenant habillé d’un pantalon rose pâle et d’un léger avcılar escort chandail gris dénué de sous-vêtements. Pouvant apercevoir un peu plus tard les démarcations de sa chatte mouiller à travers le tissu. Chaleureuse venant par moment me caresser les épaules de ses mains délicates. Elle se dévoilant de plus en plus devant moi. Puis Lucie veuve âgée de 74 ans. Mesurant 5 pieds 5 pouces avec des courbes. Blonde aux yeux bleus avec des airs de vicieuse. J’aimais bien la forme de ses gros seins ronds ressemblant à des mitaines de four. Elle portait une petite culotte rose foncé…Michelle – Si tu veux manger avec nous ce soir…La porte est ouverte…Moi – Ok…Il y aura quoi au menu…Michelle – Des hamburgers je crois… Enlevant mon chandail une fois le soleil devenu un peu moins intense. Quelques pointes de seins venant se frotter sur mes flancs par moment. Construisant le foyer comme convenu à l’aide d’un ciment quelconque. Michelle avait enlevé son pantalon et on chandail qui baignaient dans la sueur. Louane et Lucie suaient elles aussi très intensément. La journée finalement terminée discutant à la table de cuisine. Les trois dames revenues douchées et habillées. Elles avaient la ferme intention de se faire fourrer toutes les trois. Leurs questions à mon égard devenant alors de plus en plus osées…Lucie – On connait ta réputation…Elles t’ont payées combien nos voisines pour que tu viens ici…Moi – 500 dollars avec toutes dépenses payées…Louane – T’as quel âge…Moi – 22 ans…Michelle – Wow…22 ans…Louane – T’as envie de nous fourrer toutes les trois…Il faut payer pour çà…Moi – Enfin…Je sais pas trop…Louane – 200 dollars pour les travaux…Puis un 100 dollars chacune şirinevler escort pour nous sauter…Çà fait 500 dollars…Michelle – Tu peux pas refuser en passant…Lucie – 21 heures sera notre heure d’assouvissement…Alors on devraient boire un peu avant…Une fois les verres d’alcools bus et la conversation terminée. Les trois femmes avaient décidées de me chevaucher une après l’autre pendant une bonne partie de la nuit dans une chambre. Notant une nouvelle fois que les pièces de la maison étaient dénuées de porte. Leurs visages habilement maquillés accoutrées d’oreilles de lapines puis d’une ceinture avec une queue de lapin. Mes poignets attachés d’un foulard et ma bouche bâillonnée allongé sur le lit. Le trio s’en donnant à coeur joie sur ma hampe dressée à tour de rôle. Se relayant à toutes les 3 minutes pour ne pas me faire jouir trop rapidement. Passant plus de 2 heures à me faire entreprendre par ses trois septuagénaires dans la pénombre. Venant au bout du compte trois fois dans mes protections rosées. Ma tige essuyée d’un linge mouillé à chaque reprise. Lucie s’approchant alors pour continuer le marathon charnel…Lucie – Il n’arrive plus à bander…On devraient lui laisser un peu de repos…Louane – Une douche et puis on discute…À table avec les trois dames à converser. Elles m’avaient données l’occasion de fourrer Michelle seule dans une autre chambre une heure plus tard. Mes poignets libres de tous mouvements cette fois ci. Fourrant sa vieille chatte de 74 ans sans relâche en levrette. Puis en missionnaire pour la faire mouiller encore plus. Entreprise sans protection des sons de pénétrations mouillées résonnant dans toute la pièce. Pénétrant cette vieille veuve en chaleur comme une chienne. Ses vocalises devenant de plus en plus élevées. Mon pinceau qui trempait à répétitions dans son beurre chaud comme un bâtonnet à l’ail gratiné. S’agrippant de mon fessier de ses mains délicates et douces. Baisant cette femme comme si elle en était à son dernier jour de vie…Michelle – Ahhhhhhhhhhhh…Ouiiiiiiiiiiiiii…Ouiiiiiiiiiiiiiii…Ouiiiiiiiiiiiiiiiiiii…

Ben Esra telefonda seni boşaltmamı ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Bir cevap yazın

E-posta hesabınız yayımlanmayacak. Gerekli alanlar * ile işaretlenmişlerdir