Fantasme assouvi

      Yorum yok Fantasme assouvi

Ben Esra telefonda seni boşaltmamı ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Anal

Fantasme assouviMariés depuis neuf ans notre couple est ‘ordinaire’, avec des hauts et des bas, tout comme notre entente sexuelle qui est ‘limitée’ par nos deux enfants en bas âgesLe weekend mon mari se lève avant moi pour se raser tout en regardant les actualités et la météo sur l’ordi avant de préparer le petit dej.Ce matin là, encore en nuisette, je me suis levée un peu après lui pour satisfaire une envie pressante, une fois mon pipi terminé pour faire une surprise à Philippe je me suis avancée sur la pointe des pieds, quand je vois par l’intermédiaire d’un miroir qu’il regarde une vidéo… pas n’importe quelle vidéo …un homme habillé est recroquevillé dans un fauteuil ses traits sont visiblement tirés, il est ahuri, stupéfait, pour cause il regarde une femme nue affalée sur un canapé qui subit en levrette, avec un ravissement non dissimulé les assauts d’un homme baraqué, doté d’un pénis énorme Je comprends vite qu’il s’agit d’un couple qui a invité un étranger pour satisfaire les envies de la dame, au demeurant fort bien faite, sans doute le mari ne s’attendait pas a ce que sa femme prenne, sans chercher à le dissimuler, autant de plaisirCe que je découvre en m’approchant est hallucinant, Philippe manipule lentement sa verge bandée à l’extrême, j’en déduis donc que ce genre de situation l’excite au plus haut point ? Je me surprends à m’identifier a cette femme… je ne suis pas encore désagréable a regarder, ça ne me déplairais pas que mon mari invite un amant d’un soir, aussi bien pourvu, pour me rappeler le plaisir que j’ai connu a nos débuts -Philippe ? -Quoi ? oh merde ! que fais-tu là Sonia ? -Continue je t’en prie, ne t’arrête pas pour moi-Mais ….-Je peux regarder avec toi ? -Ha bon ? tu n’es pas fâchée que je mate un porno ? -Un peu surprise que je ne te suffise pas mais pas outrée au point d’en faire une montagne, je me doutais bien que de temps en temps tu visionnais ce genre de vidéo, prête moi un genou… -Je ne le fais pas souvent, je te le jure … -Ce thème est intéressant hein ? -J’aime bien le scénario… -Ça ne me déplairait pas d’être ‘prêtée’ à un tel homme -Ha bon ? tu …accepterais d’être prise devant moi ? -A condition que tu reste assis sans broncher comme ce pauvre homme-Tu te donnerais totalement ? -Absolument, sans réserves aucunes-Même …la sodomie ? -Pourquoi pas ? regarde comme cette dame apprécie cette belle queue dans son anus-Salope ! je ne te crois pas -Mais ta main entre mes cuisses et tu en auras la preuve -T’es en eau … assied toi à califourchon sur moi …-Prends-moi de dos, je ne veux pas rater la fin…-Haaaaa… enfonce toi bien sur ma bite ma chaudasse…alors tu aimerais que je te fasse baiser par un homme très membré ? -Oui, qu’il me force à le sucer jusqu’au bout sous tes yeux, qu’il me bouffe la moule, qu’il m’écarte les cuisses et me fourre le vagin avec son démonte pneu ! -Nous devrions parler de nos fantasmes plus souvent-En tous cas tu n’as pas été aussi dur dans mon ventre depuis longtemps-Je t’imagine déjà écartelée, la chatte débordante du foutre d’une bite étrangère-Tu n’auras pas le droit de te branler -Salope ! salope ! Salllooooopppppe tu me fais décharger !!!-Ooouuuuuuuuuuuuuiiiiiiiiiii, je te sens biiiiiieeeeeeeeeennnnnnnn ! je coule moi aussssssssiiiiiii ! Sur l’écran la vidéo cochonne est terminée, une main en conque sur ma chatte, je me lève en catastrophe pour courir à la salle de bain vidanger le sperme dans la douche, nous n’en avons pas reparlé car les enfants se sont levés sans doute alertés par nos braillementsEn début d’après midi, une fois les enfants couchés pour une sieste Philippe me serre de prés sur le canapé-Tu ne m’en veux pas pour ce matin Sonia ? -Dis-moi la vérité ? tu mate ce genre de truc tous les weekends ? -…. Ooooui…pour moi ce n’est pas tromper, illegal bahis je t’aime trop pour ça -Ça va, je ne te comprends, je voulais te dire que je ne suis pas la salope que tu crois, je ne pensais pas un mot de ce que j’ai dis-Tu n’aimerais pas te faire prendre sous mes yeux ? -Absolument pas !-Mince …dommage parce-que ce matin j’ai cherché l’oiseau rare sur internet-ET ?? -Je l’ai trouvé et il est d’accord-Es-tu devenu fou ? je suis mère de famille !-Une mère de famille que je néglige depuis trop longtemps, samedi matin nous confions les enfants à mes parents pour le weekend -Chéri …. Comment est-il ? -Ahhhh ? ça veut dire que tu as réfléchi ? -Non, c’est juste par curiosité…-Il est black, mais je vais te le montrer sur le site tu pourras mieux apprécier ses mensurationsLorsque mon mari se lève je vois sa braguette toute gonflée, pour ma part je sens ma culotte s’humidifier … pas de doutes nous somment sur la même longueur d’onde, à nouveau assise sur son genou Philippe cherche le site, comme par hasard cet ordi de merde rame comme jamais, pour passer le temps je pose ma main sur la queue recroquevillée dans son slip, pour ne pas être en reste il passe sa main entre mes cuisses que j’écarte largement afin de me faire titiller le bouton-Ton clito s’est échappé de son capuchon ! -Ta queue aussi aimerait bien s’échapper de ton slip !-Qu’attends-tu ? -Et si les enfants se lèvent ?-Ce n’est pas encore l’heure dépêche toi … ah le voilà… Adrien vingt cinq ans, alors ? -C’est lui ? … mmmmmmuuuuuuummmmmmmmm, vingt cinq ans … c’est bien jeune non ?-A cet âge ont a de l’endurance ! ta chatte approuve, elle vient de faire une bulle ! -Allons vite dans la chambre ! -Je lui confirme ? -OUI ! fais vite et retrouve-moi sur le lit Lorsque Philippe est entré dans la chambre il ne bandait plus, l’air grave il s’est assis prés de moi toute bouillonnante cuisses ouvertes attendant qu’il me baise -Hé bien ? qu’as-tu chéri ?-Je viens de réaliser que j’ai fais une grosse connerie -Laquelle ?-Une fois que j’ai eu cliqué pour confirmer l’invitation de ton amant éventuel une boule énorme m’a serré l’estomac à l’idée que tu vas te faire enfiler sous mes yeux dans toutes les positions par cet immense black-Je croyais que ça t’excitait ? -Oui mais mis devant le fait accomplit c’est autre chose, et si j’annulais ? -PAS QUESTION !-Je ne supporterais pas de te voir jouir sous les coups de verge de cet inconnu sans intervenir-Alors nous t’attacherons sur le fauteuil-En quelques heures tu es devenue hystérique, je ne te reconnais plus -C’est toi qui a mis a jour ce fantasme enfoui au fond de moi, maintenant c’est trop tard, je ‘VEUX’ me faire baiser par une grosse queue, c’est devant toi où bien dans ton dos a la première occasion, choisit …-C’est bon, tu as gagné Sonia, je resterais impassible-Baise-moi Philippe… La semaine a été longue pour moi, le stress de l’inconnu et l’envie d’écarter les jambes pour accueillir une grosse verge dans mon ventre, elle a été longue aussi pour Philippe qui, plus la date fatidique approche plus il devient nerveux, c’est a peine s’il m’adresse la parole, je mise sur le fait qu’il s’excitera au fur et a mesure de la soiréeLes enfants partis je me prépare, j’opte pour une robe très courte qui glissera dés que les brettelles seront baissées, un string pour faire joli sur ma chattoune fraichement épilée et légèrement parfumée. ‘Il’ a sonné à la porte avec cinq minutes d’avance mettant un terme à notre angoisse commune-C’est certainement pour toi, va ouvrir …-Embrasse-moi chéri… -Oui avant que ta bouche n’ai un relent de foutre …J’avais beau être avertie pour sa carrure mais lorsque qu’il s’est présenté dans l’embrasure de la porte j’ai été obligée de lever la tête tandis qu’il matait aisément mon décolleté- illegal bahis siteleri Vous devez être Sonia ? – Oui … – Alors c’est pour toi que je suis là…je te fais la bise ? – Si vous voulez … – Ton cocu de mari est là ? – Philippe est là, et je vous interdis de le traiter de cocu, nous voulons simplement vivre une expérience unique- Tu n’as pas grand-chose sur le dos…tu parais un peu fluette pour me supporter en toi…- Avancez au salon ….- Bonjour Philippe, je suis Adrien – Bonjour Adrien – Je peux commencer ? vous êtes sûr de vouloir assister sans faire d’histoire ?- Allez-y, souvenez vous que je veux tout voir – Vient par ici ma mignonne, je vais te déshabiller face à ton mariDocile je me positionne a deux mètres de Philippe, les bras le long du corps, je m’efforce de ne pas lui montrer mon excitation grandissante, Adrien se colle a moi, ce que je suppose être son sexe encore au repos pèse au dessus de ma croupe, ses grandes mains se posent sur mes épaules, ses longs pouces accrochent les brettelles… le fin textile glisse sur ma poitrine, un simple mouvement des coudes suffit à me libérer définitivement de ma robe qui tombe sur mes hanches, les mains dévies sur ma poitrine-Finalement elle a de beaux nichons ta moitié, je vais faire allonger ses deux petites fraises avec mes doigts avant de la téter… je la baise où ? ici ? -Non, dans la chambre …-Voyons plus bas …L’homme passe une main sous ma robe afin de constater l’état de ma chatte, mon string est basculé sans une aine, un doigt épais sépare mes lèvres suintantes pour s’engouffrer aisément dans mon intimité-Philippe ? je peux te confirmer que ta femme est prête à se faire baiser, elle coule entre mes doigts -Faites le vite qu’on en finisse Il tire sur ma robe pour passer la courbe des hanches, cette fois elle forme une corolle autour de mes chevilles, Philippe avale difficilement sa salive en voyant mon string qui est, j’en suis sûre, déjà taché, instinctivement je croise une cuisse pour cacher mon pubis-Ton mec a surement envie de voir ta moule humide, lorsque je vais baisser ta petite culotte écarte les pieds s’il te plait, tu bande Philippe ? -Non … -Moi par contre ça vient, tu la sens Sonia ? -Oui …-J’ai une idée, pour être ton égal je vais quitter mes fringues, ne gardant que mon slip afin que tu libère toi-même l’oiseau qui va déchirer ta craquette -Soyez doux avec ma femme -Ta gueule ! retourne toi Sonia, agenouille-toi et baisse mon boxer je me sens soudainement a l’étroit, attention le diable va sortir de sa boite … et hop !-Haaaaaaaaa ….-Enserre-le de tes deux mains, tire sur la peau …hé oui, je ne suis pas circoncis, décalotte mon gland et fait sa connaissance avant de le téter J’ai tiré énergiquement sur le boxer pour le faire glisser a ses chevilles, l’énorme membre dont mes doigts ne font pas le tour est agité de bonds impossibles à maitriser, une grosse goutte translucide perle dans la fente rose, je meurs d’envie de la récupérer avec ma langue mais je redoute le regard anxieux de mon mari posté sur le coté, après tout je suis sensée faire selon mes désirs-Malaxe mes couilles et régale-toi de ce nectar avant qu’il ne tombe sur la moquetteLes yeux fermés, je sens les deux grosses veines zébrées sous mes doigts, je tire la peau jusqu’à faire plier son bout, j’avance une langue gourmande sous le méat, le suc du mâle dégouline sur mes papilles…finalement il a la même saveur que celui de Philippe, sans m’avertir, se servant de ma bouche comme d’une chatte Adrien enfonce une partie de son manche jusqu’à ma luette provoquant un haut le cœur, impossible d’échapper a sa bite car il pèse fortement sur ma nuque, heureusement l’action de ma langue sur son frein lui prouve ma soumission et mon expérience alors il daigne relâcher la pression-Montre canlı bahis siteleri moi ton savoir faire …elle suce bien Philippe ? -Je ne m’en suis jamais plaint …-Elle avale ? -Ça la regarde-J’ai envie de déformer sa petit fente, tu a le temps de gouter a mon foutre, allons dans la chambre ma belle Déboussolée, la bave sur le menton, je regarde une dernière fois Philippe pour chercher son consentement sur son visage, il parait résigné, alors je marche vers le couloir suivie de mon black qui me tripote les fesses -Je vais farcir ta moule de dévergondée, monte sur le lit a quatre patte, tu seras juste a la bonne hauteur, Philippe ? -Oui ? -Vient par ici, att**** ma bite et guide là dans la chattoune de ta bourgeoise, tu vas être aux premières loges pour la voir écartelée-Vous voulez m’humilier au point de vous aider à baiser ma femme ? -C’est bien toi qui m’a supplié de venir non ?-Oui … -Alors empoigne ma matraque, après deux allers-retours tu suceras la cyprine de Sonia collée sur ma queue-Vous êtes vicieux …-Retrousse ses babines et met moi face au trou …-Elle est très mouillée mais votre gland est vraiment disproportionné …jamais ça ne pourra rentrer …-Tu parie ? -Holàlàlàààà, elle va déchirer ? -Tient bien Sonia je vais pousser …tu es prête ma belle ? je vais te faire péter de joie-OOUUUUIIII, allez-y je me cramponne aux draps …Mes entrailles sont étirées, ce corps étranger prend possession de mon ventre, après deux contractions ma gaine vaginale se forme aux contours du membre, qui, au moindre mouvement m’arrache des irradiations sensuelles m’amenant vite vers l’orgasme, mes muscles du bas ventre se relâchent totalement au point que j’ai peur d’envoyer un vent sonore, Philippe caresse mon dos comme il le ferait pour un a****l que l’on mène a l’abattoir-Que c’est beau votre énorme verge noire entre ses lèvres roses …courage chérie il ne lui reste que cinq centimètres à te fourrer -Je veux sentir ses couilles sur mon clito-T’es une vraie chienne -Je parie que tu bande Philippe ? -Oui, ma jalousie est dépassée, pour le prouver donne moi ta queue à sucer-Penche- toi et saisie-là je me retire… lèche bien ma queue … dés que tu veux tu la replace devant la craquette -Elle reste ouverte …fourre là bien ! tu la sens bien hein salope ? -C’est merveilleux, je ne vais pas pouvoir m’empêcher de crier chéri …-Lâche prise, oublie ma présence, j’ai hâte de voir ta chatte recracher le sperme -Tu me lécheras ? -Oui, j’avalerais tout le trop plein, retire toi Adrien je vais encore te lécher-Fait gaffe je suis prêt a éjaculer -Tu me donneras les dernières gouttes ?Complètement dilatée je ressens un vide atroce entre les cuisses lorsque mon mari me prive à nouveau de la queue noire pour se faire plaisir-Remet là-moi dans la chatte voleur ! -Excuse moi elle est si bonne cette bite…-Dés que je serais rassasiée il te prendra le cul -Chiche ? -Et toi Sonia ? tu veux que j’essaie de te sodomiser ? -Je suis complètement ouverte de partout -Ça y est ! je suis entré complètement dans ta foufounne-Colle bien tes couilles sur moi, fait des ronds avec ta bite au fond de mon étui vaginal-Serre ton con sur ma verge je vais décharger -Je te sens grossir encore …ça bouge ! -C’est que ça vient … OOOOOOUUUUUUIIIIIIIIIIIIII ! -NNNNNOOOOOOOOONNNNNNNN ! OOOOOUUUUUUUUUIIIIIIIIII !! c’est BOOOOOOOOOONNNNNNNNNNN !!!! -Incroyable ! qu’est-ce que tu lui as mis dans la chatte ! ça dégouline partout -Récupère le foutre avec tes doigts et suce-les-Je vais lui tartiner l’anus avec, il est bien dilaté …elle en veut -Retourne-toi Sonia, je vais faire doucement -Vous êtes deux obsédés-Et toi une bonne chaudasse -Je suis d’accord à une condition -Laquelle ? -Tu sodomise Philippe aussitôt après, je veux qu’il sache ce que ça fait d’avoir un poteau dans l’anus Nous avons passés des mois à nous remémorer cette soirée d’orgie à chaque fois que nous faisions l’amour, pour notre plus grand plaisir… celui-ci commence à s’estomper, pour ranimer notre flamme il va falloir inviter un autre homme … ou deux ???

Ben Esra telefonda seni boşaltmamı ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Bir cevap yazın

E-posta hesabınız yayımlanmayacak. Gerekli alanlar * ile işaretlenmişlerdir