le stage de ma copine

      Yorum yok le stage de ma copine

Ben Esra telefonda seni boşaltmamı ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

le stage de ma copinePour son mémoire de fin d’études, ma copine Kawtar, jolie brune de 24ans, devait faire un stage longue durée en entreprise. Comme elle ne connaissait personne à Casablanca, je l’ai aidée à trouver un stage.J’avais débuté dans la vie active avec M. Rachid, promoteur immobilier. Je le respectais beaucoup c’est lui qui m’a tout appris et aidé à voler de mes propres ailes. M. Rachid est âgé de 50ans, bien bâti grâce au sport. Je lui envoyais donc Kawtar.M. Rachid avait un défaut : il aimait trop les femmes. De mon temps chez lui il recevait à même son bureau des jeunes et moins jeunes femmes qu’il baisait sur place. Ca nous faisait sourire mes collègues et moi, mais loin d’être choqués, nous approuvions son train de vie. Surtout parce qu’il nous conseillait sur le mariage (prenez une femme soumise qui ne pose pas de questions) qu’il nous payait bien et qu’il nous invitait souvent en cabaret à fréquenter ses nombreuses amies prostituées.J’étais un peu inquiet à l’idée de lui envoyer Kawtar. Mais ma copine avait besoin de ce stage en urgence et n’avait rien trouvé. Avant de partir à son entretien, elle m’a demandé si sa tenue était convenable : un tailleur avec pantalon un peu moulant et une paire de sandales talon aiguille. J’ai failli lui demander de se changer puis j’ai changé d’avis : M. Rachid savait qu’elle était ma copine, il restait tout de même correct de ce côté, aucune femme mariée ou en couple de sa société n’a eu à se plaindre de ses avances.Quand je l’ai déposée au siège de la société, je suivis Kawtar du regard de plus en plus inquiet. J’en avais parlé à un ancien collègue qui m’a répondu que M. Rachid s’était assagi. Je l’ai attendue le temps qu’elle finisse son entretien, pas rassuré.Kawtar revint avec un grand sourire, elle était retenue ! M. Rachid fut très gentil et attentionné, lui a parlé de moi, disant qu’il m’aimait comme un fils même si je l’avais quitté. En prime, il offrit une généreuse rémunération à kawtar qui en fut très touchée. Elle commençait le lundi suivant.Ce lundi, Kawtar partit élégamment vêtue, pour faire bonne impression. Cependant les jours suivants elle constata que le style vestimentaire était décontracté, hatay escort aussi elle se permit de porter des jeans (toujours moulants) et des baskets. un soir, elle rentra triste, M. Rachid lui avait fait une remarque désagréable sur son style d’habillement trop décontracté. Ca m’étonnait de lui, mais le week-end suivant je l’emmenais faire du shopping. Kawtar s’est lâchée sur ma carte de crédit et acheta des tailleurs, jupes et belles chaussures. Je lui suggérais des talons hauts, connaissant M. Rachid et son faible pour ces chaussures qui affinaient la silhouette.L’effort fut payant, et M. Rachid s’excusa auprès de ma copine, lui avançant son salaire pour ses dépenses vestimentaires (il ignorait que c’était moi qui avais payé). Kawtar, aux anges, m’invita au restaurant. Mais la somme restait importante, je lui ai suggéré de s’acheter d’autres vêtements. Je lui ai demandé s’il restait correct avec elle, elle m’a répondu qu’il était très protecteur et très professionnel. Je reconnaissais bien là mon ancien patron.Un soir, alors que j’étais coincé à l’autre bout de la ville, M. Rachid déposa Kawtar dans sa superbe mercedes qui faisait oublier ma modeste Dacia … le soir quand elle se changeait, je vis qu’elle portait un string que je ne connaissais pas. Elle me dit qu’elle venait de l’acheter.La semaine suivante, M. Rachid m’appela pour me remercier de lui avoir envoyé Kawtar. Très studieuse, il songeait à lui proposer un emploi après la fin de ses études. Je le remerciais aussi, en effet Kawtar était très studieuse et sérieuse dans son travail. Quand je lui annonçais la nouvelle, ma copine fut ravie et nous fîmes l’amour très tendrement. Alors que je coulissais en elle, j’eus la sensation étrange que sa chatte était plus large que depuis mon précédent passage (qui remontait à 10 jours car j’ai du voyager) … mais ce n’était qu’une sensation que j’attribuais à mon abstinence de 10 jours ..Les jours suivants se passèrent normalement, Kawtar était épanouie par son stage, apprenant beaucoup de choses. Je commençais à la revoir de plus en plus tard, n’ayant pas d’ordinateur elle restait à la société pour travailler son mémoire.Je passais un jour entre escort hatay midi et deux pour l’inviter à déjeuner. On m’informa qu’elle était sortie avec M. Rachid et un contremaître pour visiter un chantier. Voulant garder la surprise, je demandais où était situé le chantier. Je me mis en route. J’arrivais sur place, trouvant le contremaître que je connaissais. Il m’informa que M. Rachid et Kawtar étaient repartis au siège. Pensant que j’arriverais trop tard, je laissais tomber et fis un tour en voiture, en bord de mer.J’arrivais devant une rangée de cabanons qui justement avaient été construits par M. Rachid. A la porte de l’un d’eux, je vis une mercedes qui ressemblait beaucoup à la sienne. Je me suis arrêté, j’étais sûr que c’était sa voiture. Je stationnais, assailli d’un doute .. je poussais la porte de la palissade et entrais dans le jardinet. Faisant rapidement le tour, j’arrivais devant la baie vitrée du salon. J’eus le temps de me cacher quand je vis deux silhouettes à l’intérieur : M. Rachid et Kawtar !Me cachant toujours, M. Rachid et Kawtar discutaient en buvant un verre. Ma copine riait aux propos de mon ancien patron, très doué en société. Ils étaient assis côte à côte, et pendant qu’ils discutaient, M. Rachid posa sa main sur la cuisse de ma copine, qui se laissa faire.Leur discussion avait pour moi dépassé l’innocence. J’étais ébahi, en colère, et en même temps je restais passif, désirant voir la suite .. M. Rachid agrippa Kawtar par la taille, l’attirant à lui, et l’embrassa avec la langue. Ma copine lui rendit son baiser. Se levant, déposant son verre, M. Rachid ouvrit sa braguette … ma copine sourit, sachant ce qu’il lui restait à faire. Elle mit la main sur son caleçon, puis sortit son sexe qui me parut de la même taille que le mien, mais bien plus gros ! il se rassit, elle se pencha sur son sexe et se mit à le sucer.Debout contre le mur, cette scène m’excita. Je voulais sortir mon sexe en érection, mais je craignais que quelqu’un vienne, je savais que M. Rachid avait un gardien. Je me caressais doucement pendant que ma copine suçait mon ancien patron, tandis que je restais frustré ..M. Rachid jouit, je vis ma copine prendre un Kleenex hatay escort bayan pour se nettoyer sa bouche baveuse .. tandis qu’il se remettait en condition en allumant une cigarette, Kawtar quitta le salon. Quand elle revint, elle avait retiré son jean noir et son chemisier, portant un string, un corset et des jarretelles que je ne l’avais jamais vue porter !Je vis M. Rachid augmenter le son de la radio, et ma copine esquissa quelques pas de danse en souriant. Passant sous son nez, il posa sa main hâlée sur ses fesses. Intérieurement je pensais “retire tes sales pattes de ma copine” mais je pensais le contraire “oui vas-y prend lui son bon cul”Je sursautais en entendant la porte claquer. Je m’éloignais rapidement, mais c’était le vent qui avait rabattu la porte. Je revins à mon poste d’observation. Kawtar était installée sur les genoux de M. Rachid, l’embrassant. Il la tenait fermement par la taille de son bras velu, de sa main libre il tenait son sexe qu’il cherchait à guider dans sa chatte. Je comprenais mieux pourquoi je l’ai sentie élargie, car vraiment sa bite était grosse ! décrire la scène de sexe me sera dur .. je résume en disant que je me frottais au mur pendant que Kawtar coulissait sur le chibre de M. Rachid. Il la prenait en missionnaire, ma copine se cambrait par moment, signe qu’elle appréciait d’être pénétrée comme ça. Combien de fois l’avaient-ils fait ? je me posais cette question même si je n’étais pas intéressé par la réponse. Ils le faisaient, et bizarrement, j’appréciais cette scène de moi cocu ..ma bite me faisait vraiment mal serrée dans mon caleçon, je l’ai sortie pour la branler doucement .. je les vis s’interrompre, M. Rachid prit son téléphone, Kawtar le masturbait lentement pour le garder en erection. raccrochant, il lâcha son sourire carnassier et la saisissant par la taille, il la mit à quatre pattes sur le canapé. Changeant de capote, il humidifia un peu l’anus de ma copine, avant d’enfoncer son zob en elle d’un vigoureux coup de reins. Kawtar cria de douleur, mais bientôt elle souriait de plaisir …le soir venu, Kawtar rentra, heureuse. je l’accueillais en la prenant dans mes bras, espérant sentir l’odeur de baise. mais je ne sentis que le gel douche, elle avait eu le temps de se nettoyer. la suivant dans notre chambre, je la laissais se dénuder, avant de l’attirer à moi :- on devrait inviter M. Rachid à dîner, qu’en penses-tu chérie ?

Ben Esra telefonda seni boşaltmamı ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Bir cevap yazın

E-posta hesabınız yayımlanmayacak. Gerekli alanlar * ile işaretlenmişlerdir