Le journal très intime de Sophie

      Yorum yok Le journal très intime de Sophie

Ben Esra telefonda seni boşaltmamı ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Le journal très intime de SophieCher journal,Aujourd’hui encore une fois, je commence à remplir tes pages, pour te raconter tout ce que j’ai envie de dire sur ma vie intime. Tu es là pour ça non ? Alors il faut bien commencer par quelque chose et du coup je voudrais te parler de mon premier émoi sexuel. Attention c’est un peu tabou quand même !Bon…Je me lance. Voilà tout a débuté quand j’avais 14 ans, c’est à cette période là que je suis devenue…disons curieuse sur les choses intimes de la vie. Tu sais ce moment ou tu as tes premier poils le seins qui pousse ect . Mais avant de commencer sache que je vis dans une famille un peu “stricte” j’ai deux grands frères et mes parents sont toujours ensemble. Oui ça existe encore.Ce matin là, je me lève comme d’habitude en simple short tuzla escort et t shirt pour une tenue de nuit… pas du tout sexy ah ah je t’ai bien eu. Je ne me rappelle plus quel jour c’était ni ce que mes deux frères et ma mère faisaient ( mémoire de poisson rouge oui ) mais en passant par la salle de bain la porte était presque entre-ouverte et mon père sortait de la douche, nu comme un ver. Et je peux te dire que la vision de son entrejambe m’a…. Intriguée et non pas excite, pervers petit journal.Cela n’a duré que quoi ? Quelques secondes mais à ce moment là pour moi ça m’a paru des heures durant lesquelles j’ai pu contempler le premier organe génital masculin de ma vie. En plus celui de mon père. Je ne sais pas s’il m’a vu ou pas mais moi j’ai bien vu son escort tuzla corps et je peux te dire que pour moi il était gros. Alors bien sûr à ce moment là je ne savais que c’était qu’être “circoncis”mais le pénis de mon père était bel et bien un “zizi coupé” avec un gros gland et bien sûr poilu. Je peux te dire journal, qu’à partir de ce moment là, ce pénis m’a intrigué et m’a lentement donné mon premier émoi sexuel… Je n’avais rien fait encore jusque là. Je ne m’étais même pas encore masturbée comme le font les filles de mon âge. Certaines de mes copines m’ont même dit qu’elles avaient des poils pour te dire mais je m’égare là. J’y reviendrai.Depuis ce fameux matin, je t’avoue que j’avais envie d’en voir d’autres. D’autres pénis oui, de revoir même celui de mon tuzla escort bayan père ou bien celui de mes frères (Les voir ? Ou plus encore ?) mais ce n’était pas évident. Ce n’était pas une obsession attention hein mais… J’avoue que même au collège ( parce que je n’avais pas d’ordi encore à mon âge hein) dès que j’avais accès à un ordinateur je recherchais des images de pénis mais c’est pas évident. Je ne veux pas avoir une sale réputation quand même. J’ai voulu parler de ce moment la avec mes amies mais j’avais trop peur de leurs réactions alors j’ai préféré garder ça pour moi. Jusqu’à ce jour où je te le dis, à toi…Bon et bien voilà journal je me suis confiée à toi maintenant et je dois dire que c’est soulageant quelque part de révéler un peu de cette vie intime. J’espère que cela t’a plu et je reviendrai vers toi pour t’écrire une nouvelle aventure trépidante dans ma vie intime.Ps: Le journal très intime de Sophie sont des histoires vrai , la mienne !Je suis preneuse de vos conseils pour améliorer mes textes

Ben Esra telefonda seni boşaltmamı ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Bir cevap yazın

E-posta hesabınız yayımlanmayacak. Gerekli alanlar * ile işaretlenmişlerdir